Neuf Migrations : les enjeux pour a santé ? Agrandir l'image

Migrations : les enjeux pour a santé ?

Collectif

Neuf

Faut-il que l'histoire balbutie encore une fois ? Entre l'indifférence du « non concerné » et les rodomontades irresponsables de ceux qui veulent protéger les bien pensants de l'ir­ruption de celui qui supplie qu'on lui ouvre la porte, il y a toute l'immensité de notre renon­cement à être tout simplement humain. Qu'avons-nous appris durant ces deux jours de ces témoignages poignants et de ces appels à témoins, consacrés à la santé des migrants? Que ce n'était pas tellement de tuberculose, de sida, de maladies tropicales dont les migrants souffraient mais de traumatismes psychiques. Cet état psychique si difficile à appréhender, si arrimé au silence, si soumis à la jouissance perverse de petits fonctionnaires jaloux de leur petit pouvoir de faire attendre sous la pluie, dans le froid ces personnes hébétées de fatigue et de désespérance, est un miroir grossissant de notre monde devenu si inhospitalier.

Professeur Didier Sicard, Président d'honneur du Comité Consultatif National d'Ethique.

Nous souhaitons par ce partage avec le lecteur que ces rencontres se prolongent et contribuent de la sorte à faire reculer l'ignorance feinte et le déni facile. Nous sommes fiers de nos Lumières surgies à un moment où l'Europe se transformait pour faire naître nos Etats modernes. Nous sommes aujourd'hui devant un tout autre défi, gigantesque celui-là à savoir les mutations qui affectent désormais la totalité de la planète : spectaculaire affir­mation économique de véritables nations/continents, permanence de conflits régionaux, ethniques ou religieux, fragilisation de régions exposées aux changements climatiques ou minées par le sous-développement. Ces mutations majeures et irréversibles peuvent être la chance d'une prise de conscience universelle, à moins qu'elles ne provoquent, par autodéfense bien illusoire, un effondrement mortel. A moins que, infatigables chercheurs de sens, nous ne fassions naître quelque lumière au milieu de l'obscurité du monde.

Marc Michel, Philosophe.

Plus de détails

12,00 €

En savoir plus

A propos d'Euro Cos Humanisme et Santé :

Créé en 1992 par les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et l'Université de Strasbourg, Euro Cos Humanisme et Santé permet à des professionnels, des universitaires issus des sciences humaines et de la santé, ainsi qu'à des étudiants de toutes disciplines de:

  • mettre en commun des compétences, des complémentarités et des savoir-faire,

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Migrations : les enjeux pour a santé ?

Migrations : les enjeux pour a santé ?

Faut-il que l'histoire balbutie encore une fois ? Entre l'indifférence du « non concerné » et les rodomontades irresponsables de ceux qui veulent protéger les bien pensants de l'ir­ruption de celui qui supplie qu'on lui ouvre la porte, il y a toute l'immensité de notre renon­cement à être tout simplement humain. Qu'avons-nous appris durant ces deux jours de ces témoignages poignants et de ces appels à témoins, consacrés à la santé des migrants? Que ce n'était pas tellement de tuberculose, de sida, de maladies tropicales dont les migrants souffraient mais de traumatismes psychiques. Cet état psychique si difficile à appréhender, si arrimé au silence, si soumis à la jouissance perverse de petits fonctionnaires jaloux de leur petit pouvoir de faire attendre sous la pluie, dans le froid ces personnes hébétées de fatigue et de désespérance, est un miroir grossissant de notre monde devenu si inhospitalier.

Professeur Didier Sicard, Président d'honneur du Comité Consultatif National d'Ethique.

Nous souhaitons par ce partage avec le lecteur que ces rencontres se prolongent et contribuent de la sorte à faire reculer l'ignorance feinte et le déni facile. Nous sommes fiers de nos Lumières surgies à un moment où l'Europe se transformait pour faire naître nos Etats modernes. Nous sommes aujourd'hui devant un tout autre défi, gigantesque celui-là à savoir les mutations qui affectent désormais la totalité de la planète : spectaculaire affir­mation économique de véritables nations/continents, permanence de conflits régionaux, ethniques ou religieux, fragilisation de régions exposées aux changements climatiques ou minées par le sous-développement. Ces mutations majeures et irréversibles peuvent être la chance d'une prise de conscience universelle, à moins qu'elles ne provoquent, par autodéfense bien illusoire, un effondrement mortel. A moins que, infatigables chercheurs de sens, nous ne fassions naître quelque lumière au milieu de l'obscurité du monde.

Marc Michel, Philosophe.

Donnez votre avis